CHU sur l’île de Nantes : vers la destruction de ce service public !

Hotel Dieu Nantes CHU

Nantais·e, le 28 juin, ne vote pas pour une liste qui veut détruire ton hôpital !
Le projet de CHU sur l’Ile de Nantes est un symbole du manque d’anticipation de nos gouvernants et de destruction
du service public par 30 ans de libéralisme économique et d’austérité.
La crise sanitaire a montré la nécessité d’un service publique de qualité, avec du personnel en nombre et des
moyens matériels.

Le monde d’après ne doit pas être celui du travail dominical !

Le monde d’après ne doit pas être celui du travail dominical !

La reprise de l’activité économique ne doit pas se faire au détriment du droit du travail et des acquis sociaux: les salarié·e· du commerce qui pour certains ont été en première ligne lors du confinement devraient en plus avoir la double peine de dimanches travaillés durant l’été.
Les insoumises et les insoumis de Nantes s’opposent donc à cette mesure qui, dans la lignée de la politique gouvernementale, ne répond en rien aux enjeux des crises sanitaires, sociales et écologiques que nous traversons.

Halte aux travaux du futur CHU de l’île de Nantes !

Halte aux travaux du futur CHU de l’île de Nantes !

Depuis des années, le collectif Santé de la France Insoumise 44 dénonce la construction d’un nouveau CHU sur l’Ile de Nantes.
Bien avant le coronavirus, ils n’avaient cessé d’alerter sur les risques que faisaient courir le manque de moyens alloués à l’hôpital public et la faiblesse d’un Etat vidé de sa substance par la mondialisation libérale et par des années de politiques d’austérité.

Résultat de l’enquête publique sur le regroupement du CHU de Nantes

CHU Nantes béton

Alors même qu’une pétition demandant un débat sur le regroupement du CHU sur l’Île de Nantes, a rassemblé 1750 signatures, que les contributions à l’enquête publique qui vient de se terminer étaient majoritairement en défaveur du projet et que ce projet n’a jamais été réellement débattu avec la population concernée, il semblerait que le passage en force se confirme et que le regroupement du CHU sur l’ïle de Nantes aura lieu.