Contre l’arbitraire inhumain et la loi d’insécurité globale :

Lundi soir, la République a connu un nouvel épisode noir avec l’évacuation d’un important camp d’exilés parisien, suivie par l’intervention de la police place de la République. Le gouvernement s’y est à nouveau révélé tel qu’il est : violent, arbitraire, inhumain.

Le ministre de l’intérieur a donc envoyé ses troupes matraquer et réprimer des femmes, des hommes, des enfants, des avocats, des journalistes, des élus, des militants humanitaires. Et cela pour sortir de Paris les exilés et les renvoyer dans la banlieue, sans leurs tentes détruites, sans couvertures, sous 5 degrés ! Nantes connaît bien ces méthodes, régulièrement adoptées par la préfecture et la police à ses ordres pour chasser les migrants.

Si la loi Sécurité Globale était déjà votée, rien de tout ce qui s’est passé hier n’aurait été su et M.Darmanin n’aurait pas eu à devoir réagir en demandant un énième rapport –rarement suivi d’effet- à l’IGPN. La France Insoumise 44 condamne et s’élève contre les actions de ce gouvernement qui avec sa loi de « sécurité globale » compte bien les réaliser sans contestation ni opposition.

Nous nous dresserons contre ce macronisme totalitaire qui continue de s’attaquer à la moindre liberté qu’il nous reste.

Nous appelons à rejoindre l’appel unitaire et intersyndical pour manifester contre la loi PPL Sécurité Globale vendredi 27 novembre à 17h devant la préfecture.

Manifestation contre la loi de sécurité globale
Étiqueté avec :