CRÉER UN FOURNISSEUR LOCAL D’ÉNERGIE

Avec Nantes en commun, des habitantes et habitants proposent de créer un fournisseur d’énergie qui fournira une énergie renouvelable produite
localement aux habitant.e.s de Nantes métropole. Ce fournisseur, interface entre les consommateurs et les producteurs sera :

● un outil pour développer localement les moyens de production d’énergie, notamment en autoconsommation, afin de tendre vers l’autosuffisance énergétique ⚡️

● solidaire en construisant l’offre d’abord pour les foyers les plus modestes, en luttant contre la précarité énergétique et en re-distribuant les revenus énergétiques 🤝

● un fournisseur de sobriété, encourageant et offrant des moyens de réduire la consommation d’énergie 🌱

● commun, détenu par la métropole et les usagers qui sont de véritables parties prenantes du projet 👥

Nous ne pouvons plus continuer à consommer autant d’énergie et à produire une énergie aussi nocive pour l’environnement. Nous sommes convaincus qu’il faut réduire notre consommation d’énergie et changer de type de production d’énergie, bref, opérer la fameuse transition énergétique.

Et nous voulons le faire, localement, ici et maintenant, à l’échelle de Nantes et sa métropole et dans le sens d’une écologie sociale.
Cette transition à l’échelle locale peut nous permettre de nous réapproprier l’enjeu énergétique, savoir d’où vient l’énergie que nous consommons et décider nous-mêmes de la transition que
nous voulons.

Et si nous le voulons, nous le pouvons…

En 2018, la mairie de Barcelone (Barcelone en commun) a créé un fournisseur municipal, local et solidaire d’électricité renouvelable avec pour projet l’autosuffisance énergétique d’ici 2050 (100% d’énergies renouvelables et locales). À ce jour, la compagnie fournit de l’électricité à l’ensemble des bâtiments municipaux et de l’éclairage public. Et, depuis peu, 20 000 foyers (sachant que la demande reste supérieure à l’offre, ce qui laisse de belles perspectives pour Barcelona Energia).
Une étude de Rescoop.eu montre que l’on observe une réduction de la consommation d’énergie dans toutes les coopératives énergétiques citoyennes : la réappropriation de l’énergie est vertueuse !

Les directives européennes “Renewable Energy Communities” et “Recast Electricity Directive” (Clean Energy Package) qui définit les communautés énergétiques citoyennes encouragent le développement des énergies renouvelables via la facilitation de l’autoconsommation collective (on investit collectivement dans des moyens de production d’énergie pour les consommer directement).

PROPOSITIONS POUR ALLER PLUS LOIN

● Créer une université populaire de la transition à Nantes, avec des antennes dans les différents
quartiers nantais, en s’appuyant et en soutenant sur les initiatives associatives existantes.

● Rénover, isoler et construire les bâtiments avec des matériaux biosourcés (terre crue, paille,bois…) qui sont moins impactant écologiquement et qui sont surtout plus adaptés au réchauffement climatique, contrairement aux matériaux comme le béton. La mairie et la métropole peuvent jouer un rôle majeur dans l’émergence d’une filière

● Créer des espaces de mutualisation d’appareils électroménagers, d’outils, etc. pour faire des économies d’énergie.

● Développer un circuit de traitement des biodéchets : la collecte au porte à porte, une redevance incitative pour encourager au compostage (moins on a de déchet, moins on paie, mais pas inversement) et le développement de la micro-méthanisation pour produire du biogaz et peut-être de l’électricité.

Un fournisseur local d’énergie