DÉVELOPPER LES COOPÉRATIVES DE LOGEMENT

Il est de plus en plus difficile de se loger à Nantes, du fait de l’augmentation des prix de l’immobilier. De plus, la qualité des logements pose problème, notamment du fait du choix des matériaux et du rythme accéléré de construction. Nous proposons de créer des coopératives immobilières pour:

● faciliter l’accès à un logement abordable 🏘

● lutter contre la spéculation immobilière 📈

● et donner davantage de pouvoir de décision aux habitantes et habitants sur l’élaboration et l’évolution des logements. 👥

Le logement est un enjeu prioritaire de nos vies quotidiennes. Pouvoir se payer un logement Aujourd’hui à Nantes est devenu difficile et le droit au logement n’est plus assuré, en témoignent les familles contraintes de vivre en dehors de la métropole et les nombreuses personnes sans-abris.
le logement est un bien marchand hautement lucratif, objet d’investissements et de spéculation favorisant l’augmentation des loyers.
C’est aussi l’un des principaux enjeux écologiques d’abord, parce que le principal producteur de déchets, c’est le BTP. Mais il y a aussi les abus des grands projets, de l’étalement urbain, la surconsommation d’énergie…

Si nous le voulons, nous le pouvons…

De nombreuses villes dans le monde développent ces logements coopératifs et solidaires.

Au Québec, il existe près de 1200 coopératives d’habitations.
En Suisse, ces coopératives représentent 8% du parc immobilier (plus de 20% dans certaines villes)
En Norvège, c’est 650 000 citoyennes et citoyens qui vivent dans ce genre de coopératives.

POUR LE LOGEMENT

● Pour enrayer l’augmentation des prix des loyers, nous proposons de mettre en place l’encadrement des loyers à Nantes, comme le permet la loi Elan.

● Réquisitionner les bâtiments publics vides pour assurer l’hébergement de toutes celles et ceux qui en ont besoin.

● Rénover, isoler et construire les bâtiments en favorisant les matériaux biosourcés et locaux qui sont plus moins impactant écologiquement et qui sont surtout plus adaptés au réchauffement climatique, contrairement aux matériaux comme le béton. La mairie et la métropole peuvent jouer un rôle majeur dans l’émergence d’une filière de construction et rénovation avec ce type de matériaux (commande publique, formation, promotion…).

Face aux loyers trop cher et au mal-logement